« Mars-la-promise » de Jean-Nicolas Weinachter

Curieux petit livre que celui-ci. Juste un pas dans l’anticipation : ça y est, l’homme va débarquer sur Mars ! Avec ses vastes projets, sa raison, son enthousiasme… Avec ses limitations, ses faiblesses… Et quand cette expédition qui devait durer dix-huit mois, par un hasard malheureux, risque bien de devenir un voyage sans retour, qualités et défauts vont acquérir leur vrai relief. Jean-Nicolas Weinachter installe là un solide huis-clos, à bord du Finamar, entre les membres d’une petite équipe de trois couples, les russes, « invités », les allemands et les français, commandée par Vincent Snard. Quant à l’aide que pourrait apporter ceux de la terre, elle est bien lointaine, si tant est soit-il qu’ils s’accordent sur les modalités de cette aide, y soient disposés et… soient entendus.

Dans ce sens, même si les « techniques » y sont extrêmement présentes, détaillées, et si l’objectif à atteindre – mais sera-t-il atteint ? – est d’installer la spationef MAHUS (Mars humane survival) à la fois pour recueillir un maximum de données et pour établir les bases d’une terraformation de la planète, la SF ne sert ici que de support à une réflexion sur l’humain qui aurait méritée d’être davantage approfondie.

Éditions du Masque d’or – coll. Supernova – 113 Pages
ISBN : 2-915785-04-X – 18 €
Prix Scriborum 2005

Hélène

Hélène Marchetto est peintre et illustratrice, écrivaine et anthologiste, chroniqueuse. Elle est également responsable Littérature pour le festival Nice Fictions et directrice littéraire aux Vagabonds du Rêve.

Hélène a écrit 247 articles. Voir tous les articles de Hélène